Arboriculture

Méthodes et techniques

Nos études se positionnent :

  • soit à l’échelle de l’arbre: diagnostics ponctuels sur des arbres d’ornement,
  • soit à l’échelle du peuplement: inventaires et plans de gestion sur l’ensemble d’unité de gestion (arbres d’alignement, boisements, forêts ouverts au public).

Dans tous les cas, nos études ont pour objectifs :

inventaire : permettre la localisation (positionnement au GPS Glonass ou manuel) et l’identification des arbres ; déterminer l’essence et qualifier les caractéristiques générales de l’arbre ;

diagnostic : effectuer un diagnostic de chaque arbre selon une démarche progressive partant d’observations visuelles et sonores (maillet) externes en allant jusqu’à des analyses plus approfondies (utilisation d’outils d’aide au diagnostic, visites de couronne) pour des sujets présentant un danger potentiel.

gestion : proposer les interventions nécessaires à la mise en sécurité du site et à l’entretien de ce patrimoine végétal à long terme adapté à chaque contexte (programme de gestion spécifique).

Notre méthodologie a été adoptée et éprouvée par nos clients, depuis de nombreuses années. Elle est reconnue à ce jour pour la pertinence de ses critères permettant d’évaluer la dangerosité des arbres et d’obtenir un outil de gestion performant et adapté aux différentes situations rencontrées.

Le recueil des données est effectué en temps réel sur le terrain à l’aide d’informatique embarquée associé à un logiciel S.I.G. (Système d’Information Géographique). Ce logiciel facilite l’exploitation, la mise à jour et le croisement transversal des données recueillies (climat, sol, urbanisation).

Schéma de principe de notre démarche :

arboriculture schema

Type de prestations

  • Inventaire de patrimoine arboré

    • Localisation (géolocalisation avec GPS GLONASS ou positionnement manuel) ;
    • Inventaire (recensement des arbres, relevés des essences et dendrométrie) ;

    En savoir plus

  • Diagnostic de l’arbre
    Notre démarche est progressive partant :

    • du diagnostic de base visuel – Niveau I : observations visuelles des différents organes externes depuis le sol avec un maillet
    • En savoir plus

    • du diagnostic approfondi – Niveau II : selon les nécessités rencontrées lors du diagnostic de niveau I, des moyens d’observations et des outils d’aide au diagnostic complémentaires sont mis en œuvres selon différentes protocoles.

  • Analyses de l’environnement

    • Études pédologiques, analyses des besoins en eau, analyses des espaces végétales, etc.
  • Plan de gestion des arbres

    • Plan de gestion issu d’un inventaire (intégrant programmation technique, estimation financière des travaux, plan de renouvellement) ;
    • En savoir plus

    • Estimation de la valeur d’aménité des arbres (problématique juridique).
  • Assistance à maîtrise d’ouvrage

    • Assistance à la passation des contrats de travaux (ACT) ;
    • Direction de l’exécution des travaux (DET) ;
      – Assistance à la programmation des travaux ;
      – Préparation des travaux ;
      – Suivi des travaux ;
    • Examen de la conformité (VISA) ;
    • Assistance apportée au maître de l’ouvrage lors des opérations de réception (AOR) et pendant la garantie de parfait achèvement.
  • Assistance à maîtrises d’œuvre (paysagistes, architectes, urbanistes)

    • Diagnostics dans le cadre d’études pré-opérationnelles ;
    • Sélection de végétaux en fonction des données autécologiques dans le cadre de projets d’aménagements (choix des végétaux les mieux adaptés).

Domaines d’intervention

Nos clients sont principalement :

– des collectivités locales (communes);
– des collectivités territoriales (Conseils Régionaux, Conseils Généraux,…) ;
– des organismes d’Etat (Voies navigables de France – V.N.F.) ;
– des commanditaires privés (entreprises, syndics de copropriété….).

Nos interventions concernent différents types de patrimoine selon la nature des sites qui impliquent une gestion spécifique :

– parcs et des propriétés ouverts au public ;
– routes nationales, départementales, communales ;
– voies navigables, zones humides ;
– lycées, collèges, centres de loisirs, crèches, universités ;
– logements collectifs ;
– boisements en milieu rural ou urbain.

Matériel

  • Outils d’inventaires forestiers : lasermètre , dendromètre, pentaprisme
  • Petits outillages de spécifiques aux diagnostics : maillet, tige métallique, jumelle,…
  • Résistographe (appareil d’analyse de la résistance du bois)
  • Matériel informatique mobile sur le terrain (ordinateurs portables durcis et GPS Glonass)
  • Logiciels spécifiques : Autocad, Photoshop, InDesign.
  • Utilisation de techniques de grimpés et de nacelles élévatrices
28 juin 2016